tels que :

• Ostéoporose • Rhumatisme, goutte • Sciatique, hernie discale • Arthrite, arthrose • Varices, Eczéma, problèmes cutanés • Aphtes, Herpès • Inflammation des gencives • Rhume, grippe, angine • Fissure aux coins des lèvres • Caries dentaires • Bronchite, sinusite, otite • Reflux gastriques acides • Brûlures d’estomac, ulcère • Brûlures rectales • Calculs rénaux et vésiculaires • Frilosité, Nervosité, Dépression, manque d’énergie • Fatigue constante (perte d’énergie après repas) • Crampes (membres lourds) • Difficulté de récupération suite à l’effort • Maux de tête, migraine

Malheureusement, la plupart des aliments que nous mangeons sont, soit acidifiants, soit incompatibles et provocateurs de fermentation ou de putréfaction, elles-mêmes source d’acidification et d’intoxication ! Connaître les éléments favorisant l’équilibre acido-basique, la liste des aliments acidifiants et alcalinisant ainsi que les compléments alimentaires alcalinisant deviennent des outils indispensables pour remédier à l’acidose chronique de faible niveau. Bref, rétablir l’équilibre acido-basique de l’organisme augmenterait l’énergie et la vitalité. Il est important de comprendre que nous ne parlons pas d’acide dans l’estomac ou le pH de l’estomac. Nous parlons de pH des fluides du corps et des tissus qui est totalement différent.

QU’EST-CE QUE LE pH ? acidose.jpg Le pH, ou « potentiel d’hydrogène », est une unité de mesure du degré d’acidité ou d’alcalinité d’une solution. On l’établit sur une échelle de 0 à 14. Le pH 7 ou « pH neutre » représente un équilibre entre les substances acides et alcalines. Un pH faible, de 7 à 0, indique une acidité, donc une concentration en H+ de plus en plus élevée lorsque le pH se rapproche de 0 (0 = acidité absolue). Un pH élevé, de 7 à 14, indique une alcalinité donc une concentration en H+ de moins en moins élevée lorsque le pH se rapproche de 14 (14 = alcalinité absolue).

Une légère variation du pH correspond à une forte modification de la concentration en ions hydrogène qui est 10 fois plus élevée d’une unité à l’autre : • pH 7 = neutre • pH 6 = 10 fois plus acide • pH 5 = 10 x 10 = 100 fois plus acide que le neutre • pH 4 = 10 x 100 = 1,000 fois plus acide que le neutre. Si vous êtes en bonne santé, ayant une bonne hygiène de vie et une alimentation saine et équilibrée, votre pH urinaire devrait se situer autour de 7.

L’OUTILS DE MESURE ? Les bandelettes de papier pH pour mesurer votre taux d’acidité : Il est recommandé de mesurer vos niveaux de pH pour déterminer si le pH de votre corps a besoin d’attention immédiate. En utilisant les bandelettes de test de pH MEDINAT, vous pouvez déterminer votre facteur pH rapidement et facilement dans l’intimité de votre propre maison. Si votre pH urinaire varie entre 6,0 et 6,5 le matin et entre 6,5 et 7,0 dans la soirée, votre corps fonctionne dans une plage santé. Si votre salive reste entre 6,5 et 7,5 tous les jours, votre corps fonctionne également dans une plage santé. Il est recommandé de vérifier son pH 3 fois par jour, 1 heure avant les repas ou 2 heures après un repas et le matin à la deuxième miction, car la première miction est souvent acide. Mesurez votre pH deux fois par semaine Liste des aliments Acide-acidifiants / Alcalins-alcalifiants Voici un bref aperçut de quelques aliments qui ont été évalués avec l’indice de P.R.A.L. Qu’est ce que le P.R.A.L. ? Le PRAL (de l’anglais Potential Renal Acid Load) est un indice d’acidité et d’alcalinité des aliments, c’est à dire de leur effet acide ou base sur l’organisme. Donc, le pouvoir alcalifiant de chaque aliment est calculé par l’indice PRAL (en anglais : POTENTIAL RENAL ACID LOAD) en Français : charge acide rénale potentielle. Ce sont les minéraux contenus dans les aliments qui déterminent ces caractéristiques : les légumes, par exemple, combinent une bonne teneur en calcium, magnésium, sodium et potassium (minéraux basiques) à une faible teneur en chlore, soufre et phosphore (minéraux acides). De façon simplifiée, les aliments riches en protéines, tels que les viandes et les fromages, ainsi que les produits céréaliers sont acidifiants. Les deux groupes d’aliments alcalifiants ou basiques sont les fruits et les légumes. Un indice supérieur à zéro indique un aliment acidifiant. Un indice négatif indique un aliment alcalifiant.

Capture10.JPG

Certaines sources considèrent le café comme alcalifiant, mais malgré le fait qu’il contient quelques minéraux et ne renferme pas de protéines, il est acidifiant. C’est un « voleur de calcium » et donc un facteur de risque de l’ostéoporose. Notez que l’acidité d’un aliment ou un aliment acidifiant n’a rien à voir avec le pH réel de la nourriture elle-même. Par exemple, les citrons sont très acides, mais les résidus qu’ils produisent après la digestion et l’assimilation sont très alcalins, donc les citrons sont alcalifiants dans l’organisme. De même, la viande montre un pH alcalin avant la digestion, mais laisse un résidu très acide dans le corps après la digestion, donc la viande est très acidifiante.