images.png La Sagesse chinoise

Agneau en peau de tigre craint encore le loup

Celui qui ne sait pas se fâcher est un sot. Mais celui qui ne veut pas se fâcher est un sage

Prenez garde à celui qui se couvre du manteau de la vertu et qui, par ce moyen, trompe et trouble l’univers

On n’accuse jamais sans quelque peu mentir

L’homme qui sait n’hésite pas

Le plus beau lendemain ne rend pas la veille

Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses

Ceux qui ne demandent rien ont tout

Tout le monde aime la flatterie, chacun se méfie de la franchise

Le sage attend tout de lui-même. Le vulgaire attend tout des autres

La solitude est une prison

Si tu ne veux pas qu’on le sache mieux vaut encore ne pas le faire

Plus fort est celui qui s'est cacher sa force, que celui qui sait l'exercer.

Comme un petit sac ne peut contenir un grand chapeau, comme une corde trop courte n’atteint pas le fond du puits, toute chose porte en elle sa propre limite.

Les tuiles qui garantissent de la pluie ont été faites par beau temps

A qui sait attendre le temps ouvre ses portes

Le fruit mûr tombe de lui-même, mais il ne tombe pas dans la bouche.

Ce n’est pas le vin qui enivre l’homme c’est lui qui s’enivre

Celui qui a déplacé la montagne, a commencé par enlever les petites pierres

Tu ne peux manger ton gâteau et vouloir qu’il en reste

Quand le cœur a parlé l’esprit n’est plus qu’un sot

On peut se préserver des calamités envoyées par le Ciel, mais non de celles que l’on s’est attirées soi-même

Pourquoi se jeter à l’eau avant que la barque n’ait chaviré

L’homme de peu colore toujours de belles apparences les fautes qu’il a commises

Insensé est celui qui croit que son ascension n’aura jamais de fin

Ne rougissez pas d’une erreur, vous commettriez une faute

On ne peut marcher en regardant les étoiles quand on a une pierre dans son soulier

Personne n’a jamais tout à fait tort. Même une horloge arrêtée donne l’heure juste deux fois par jours

Sourire trois fois par jours rend inutile tout médicament

Celui qui veut déplacer la montagne commence par enlever les petites pierres

Une parole venue du cœur tient chaud durant trois hivers

Les fleurs répondent leur parfum sur les mains qui les offrent

Il vaut mieux tenir le premier rang parmi les poules que le dernier parmi les bœufs

Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leurs nids dans vos cheveux

Tout bonheur commence par un petit-déjeuner tranquille

Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d’ennuis te seront épargnés

Le paysan prie qu’il pleuve, le voyageur qu’il fasse beau, et les dieux hésitent

On n’est jamais puni pour avoir fait mourir de rire

Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi

Faites en sorte que les vaincus puissent se féliciter de vous avoir comme vainqueur.

Lorsqu'un troupeau de moutons est uni, le loup n'ose pas l'attaquer

Ne danse pas tout ce qu'on te chante

A qui sait attendre le temps ouvre des portes

Chaumière où l'on rit vaut mieux que palais où l'on pleure

Il n'est pas de joie qui égale celle se créer de nouvelles amitiés

Un frère est un ami qui nous a été donné par la nature

Le cœur ne parle pas mais, il faut savoir l'écouter

Tant que tu ne peux pardonner à autrui d'être différent de toi, tu es encore bien loin du chemin de la sagesse

Ce que tu sais, apprends-le à ton voisin

Un homme pauvre en bonne santé est déjà à moitié riche

Rendre service aux autres c'est se rendre service à soi-même

Un jour de loisir, c'est un jour d'immortalité

Jusqu'à ce qu'aujourd'hui devienne demain, on ne saura pas les bienfaits du présent

Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières

Celui qui sait s'arrêter ne périclite (décline) jamais

Nul n'a plus besoin d'un sourire que celui qui n'en a plus à offrir

La première fois, c'est une erreur, la seconde c'est qu'on le fait exprès

Il suffit qu'un homme avisé entende une chose pour en apprendre dix

La philosophie est l'art de vivre

La joie est une saine nourriture

C'est aux pensées à nourrir les paroles, aux paroles à vêtir les pensées

L'échec est la mère du succès

Pour connaître la route devant toi, demande à ceux qui en reviennent

Celui qui sait vaincre n'entreprend pas la guerre

Connaître autrui n'est que science ; se connaître soi-même c'est intelligence

On apprend plus avec ses oreilles qu'avec ses yeux

Grand est celui qui n'a pas perdu son cœur d'enfant

Celui qui est un grand homme, c'est celui qui n'a pas perdu la candeur de son enfance

Sourire, c'est rajeunir de dix ans ; s'attrister, c'est se faire des cheveux blancs

La mauvaise herbe vous ne devez pas la couper mais la déraciner

Si le ciel vous jette une datte, ouvrez la bouche

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie

Ceux qui ne demandent rien ont tout

Les professeurs ouvrent la porte mais vous devez entrer par vous-même

En buvant l'eau du puits, n'oubliez pas ceux qui l'ont creusé

...