NETTOYAGE DES MÉMOIRES PSYCHOSOMATIQUES

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 11 août 2016

Le système lymphatique

220px-LymphaticSystem3.jpg Parlons du système d’assainissement de votre corps. Saviez-vous que le système lymphatique circule, nettoie et filtre tout les déchets du sang qui restent dans le corps ? De manière surprenante, il existe trois fois plus de lymphe que de sang dans le corps. Ce système est beaucoup trop important pour ne pas apporter des informations à ce sujet.

Lire la suite...

Le régime Seignalet

10.JPG Le Docteur Jean Seignalet concepteur du régime Seignalet (1936-2003) était un docteur en médecine très apprécié de ces confrères. Il fût praticien hospitalier et maître de conférences au centre hospitalier de Montpellier où il a dirigé le laboratoire d’histocompatibilité pendant 30 ans. Au cours de sa carrière, il a entreprit d’observer l’impact de l’alimentation (plus spécialement l’impact de certains aliments) sur de nombreuses maladies. C’est au fil des ans, après recherches et observations qu’il établit le »régime Seignalet », régime susceptible d’être profitable aux personnes souffrant de certaines maladies. Le docteur ne prétendait pas que son régime pouvait guérir mais il pouvait constater l’amélioration des symptômes chez certains patients.

Lire la suite...

samedi 23 avril 2016

La nature profonde des maladies

00dna.jpg Pour les anciens déjà, et cela reste valable aujourd’hui, la nature profonde de la majorité des maladies était constituée par la présence de substances indésirables dans l’organisme et ces substances ont reçu des noms très divers à travers le temps. De nos jours, on les désigne sous le terme général de toxines. Il s’agit du cholestérol et des acides gras saturés qui épaississent le sang, se déposent sur les vaisseaux, les agressent et les bouchent, et sont à l’origine des maladies cardio-vasculaires. Ce sont les acides et les cristaux qui enflamment, bloquent et déforment les articulations des rhumatisants. Ce sont aussi les déchets colloïdaux qui encombrent les voies respiratoires et provoquent infections et rhumes. Et également l’acide urique qui provoque la goutte. Le sel qui engendre la rétention de l’eau. Le sucre qui est à la base des troubles du diabète, etc.

Lire la suite...

L’équilibre acido-basique

index.jpg L’équilibre acido-basique est un paramètre fondamental de la santé en naturopathie. Cet équilibre est régulé grâce à l’alimentation, à la qualité et la quantité de boissons, à la respiration, à la transpiration et à l’activité physique et psycho-émotionnelle. Naturellement, tous les êtres vivants ont tendance à s’acidifier, mais selon les données actuelles, il est assez clair que le régime alimentaire occidental est trop acide. Dans nos sociétés modernes la tendance s’accentue énormément, à tel point que l’acidose chronique à cause de l’alimentation moderne concerne presque tout le monde. Les causes de l’acidification du terrain sont une alimentation acidifiante et carencée en minéraux alcalins, le stress, le manque ou l’excès d’activité physique, une mauvaise eau de boisson consommée en quantité inadaptée et une mauvaise respiration. Également, une trop grande consommation d’aliments acidifiants (viande, sucre, féculents, café, alcool) combinée à une trop faible consommation d’aliments alcalifiants (fruits, légumes, noix et graines) génère de l’acidose chronique de faible niveau. Pour neutraliser cet excès d’acide, l’organisme doit puiser dans ses propres réserves de minéraux alcalins. Les os représentent la plus grande réserve alcaline de l’organisme, mais on en trouve aussi dans les dents. L’acidose peut également entraîner beaucoup de fatigue, car un environnement acide entrave la production d’énergie des cellules du corps. L’acidose diminue également les réserves d’oxygène disponible pour le fonctionnement des cellules, ce qui nuit à leur régénération et cause la croissance de micro-organismes pathogènes. Aussi, l’acidose crée un sol fertile pour l’inflammation, ce qui pourrait mener à de nombreux problèmes de santé

Lire la suite...

Les protéines animales

viande.jpg D’après un rapport publié sur le sujet par Environnemental Working Group (EWP), la viande est non seulement nocive pour la santé mais elle l’est également pour l’environnement.

Manger de la viande est mauvais pour la santé, l’environnement, mais également pour le bien-être animal.

Ce constat a pu être établi après l’analyse du cycle de production de viande (élevage, nourriture nécessaire aux animaux…), ainsi que de l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques, de la composition des rations de nourriture, de l’essence nécessaire à l’acheminement des viandes et de la nourriture ou encore de la quantité d’eau nécessaire à l’ensemble de la production.

Lire la suite...

Les bienfaits des jus verts

jus_vert.jpg -Les jus verts sont reminéralisants, remplis de calcium, magnésium et autres minéraux et oligo-éléments, tous les systèmes de votre corps en bénéficient : système immunitaire, hormonal, digestif, sanguin, la peau, les cheveux, les os, etc.

- Les jus verts sont riches en chlorophylle, ce qui oxygène le sang (car sa formule moléculaire est très proche de l’hémoglobine, cela favorise aussi la détoxination, assainit le système digestif, lutte contre les ballonnements et la mauvaise haleine. De plus, la chlorophylle aide à la régénération des cellules et active la cicatrisation.

-Les jus verts fournissent toutes sortes de vitamines (A, K, C, etc.)

- Les jus verts sont riches en antioxydants, qui vont lutter contre le vieillissement cellulaire et les méfaits de la pollution.

- Les feuilles vertes contenues dans les jus verts apportent toute sorte de protéines, la plupart des acides aminés provenant des protéines animales…

Lire la suite...

Les régimes ne marchent pas, c'est (enfin) scientifiquement prouvé

ob_bec9e2_mesure-ventre-3.jpg Pendant 20 ans, une chercheuse américaine s'est penchée sur nos habitudes alimentaires. Aujourd'hui, elle dresse un constat qui pourrait bien tous nous soulager juste avant l'arrivée de l'été : les régimes ne marchent pas.

Comment stabiliser son poids après un régime ?

On a ingurgité des tonnes de protéines avec le régime Dukan, on a éliminé les glucides avec le régime Atkins, et on a même accordé notre confiance au régime paléolithique, qui préconise de se nourrir comme nos ancêtres chasseurs-cueilleurs. Bref, entre deux plats Weight Watchers, on peut dire qu'on a quand même tenté pas mal de choses, avec des résultats plus ou moins approximatifs. Et ces résultats de nos semaines intensives de diète justement, c'est que qui intéresse la chercheuse américaine Tracy Mann. Pendant plus de 20 ans, cette enseignante en psychologie à l'université du Minnesota a conduit des études sur nos comportements alimentaires, et assure aujourd'hui sans sourciller que les régimes ne marchent pas.

Lire la suite...

Les bienfaits du gingembre

Ginger Il peut être consommé en tant que complément alimentaire ou en infusion. Cette racine étonnante a un grand nombre d’utilisations, il peut être utilisé contre le cancer, il peut littéralement détruire les cellules du cancer de l’ovaire et il peut réduire le risque de syndrome du côlon irritable. En outre, le gingembre peut être d’une grande aide pour perdre du poids, car il active les sucs digestifs, et la fonction du système digestif est améliorée.

Le gingembre agit comme un brûleur de graisse, aidant à la perte de graisse et il peut aussi aider les gens à se sentir rassasiés plus longtemps. En outre, le gingembre protège de la maladie d’Alzheimer, car il ralentit la perte des cellules du cerveau, tel que trouvé dans une étude.

Quel que soit le type de douleur, cette racine peut soulager, car elle possède des propriétés anti-inflammatoires qui soulagent la douleur. Vous sentirez surement les bienfaits pendant la journée, si vous la commencez en consommant une tasse d’infusion de gingembre dans la matinée.

Lire la suite...

vendredi 22 avril 2016

Pratiquer une activité physique augmente la bonne humeur

posture_taichi_chuan.JPG Vous avez certainement déjà ressenti cette sensation de bien-être intense après une séance de sport, et pas uniquement parce que vous aviez terminé votre séance ! En réalité, le sport produit des réactions chimiques dans votre corps qui influencent plusieurs fonctions du cerveau, y compris l’humeur.

Le sport active la production de substances « bonne humeur »

La première cause de cette sensation de bien-être est la libération des endorphines pendant le sport. Ces hormones, dont les effets s’apparentent à ceux de la morphine, sont, en effet, produites par l’organisme lors de l’effort physique, entraînant avec elles une sensation d’euphorie. Mais les endorphines ne sont pas les seules substances à jouer sur notre bonne humeur pendant le sport. L’activité physique active également la production de neurotransmetteurs comme la noradrénaline, la dopamine et la sérotonine, jouant également sur l’humeur. C’est donc la libération de toutes ces substances combinées et leur synthétisation qui nous procurent une sensation de bien-être lors d’une activité sportive.

Lire la suite...

Les causes du ballonnement d’estomac

pp.jpg1-Vous mangez trop ou trop vite

Mâcher bien les aliments aide dans le processus de digestion (la salive est un suc digestif qui aide à décomposer les aliments).

2-Vous avalez de l’air

Les personnes qui mangent trop vite avalent souvent de l’air avec leur nourriture ce qui provoque des gaz dans leurs ventres. Évitez l’utilisation d’une paille, les boissons gazeuses et le chewing-gum.

3-Vous êtes stressé

Le stress rend le processus de digestion moins efficace ce qui peut conduire à des ballonnements.

Lire la suite...

Les bienfaits de la betterave rouge

BETTERAVE_IMAGE.jpg La betterave rouge est très riche en vitamines A, C et B. Elle referme également des minéraux tels que le magnésium, le fer et le phosphore.

La richesse de ses éléments nutritifs procure immédiatement de l’énergie et revitalise

Ses feuilles, qui sont aussi comestibles, sont riches en acide folique (vitamine B9), en bêtacarotène, en calcium et en fer. Notez que les caroténoïdes contenus dans les feuilles de la betterave protègent l’œil du stress oxydatif responsable de la dégénérescence maculaire, de la cataracte et de la rétinite pigmentaire.

Grâce à sa haute teneur en nitrate, elle favorise la dilatation des vaisseaux sanguins. Par cette action qui consiste à relâcher les muscles lisses des vaisseaux sanguins, la betterave constitue un aliment de premier choix pour les personnes atteintes d’hypertension : les patients d’une étude ayant consommé 120 ml de jus de betterave ont vu leur pression artérielle diminuer de 10 points en moins de quatre heures.

Lire la suite...